Deneuve est éternelle Belle de Jour. De là est née son aura internationale, mais aussi son amitié avec Yves Saint-Laurent...


A l'affiche ces jours ci de L'Homme qui voulait vivre sa vie et de Potiche, Deneuve crève toujours le grand écran. Elle est sur tous les papiers, les petits et les grands écrans.



belledejour


Devenue une « citation du cinéma ».


Considérée dans le monde entier comme l'une des plus belles femmes et l'une des grandes actrices françaises de ces quarante dernières années. Son nom est définitivement associé à l'histoire du cinéma de la seconde moitié du XXe siècle.



Elle n'a cessé au cours des années de rester LA femme symbolique de l'époque. Le faire valoir de toute une génération. L’emblème de la beauté par excellence. L’allégorie de la féminité. L’attribut de la république française : sa Marianne en 85.


Toujours à SA mode. Elle est la muse des créateurs. L’amie de Saint Laurent. Sa Belle...


En 1965. Elle débarque à 22 ans rue Spontini, où Yves Saint Laurent était alors installé. « J'avais découpé dans ELLE la photo d'une robe de la collection de la saison précédente. Ça a amusé tout le monde, qu'une fille aussi jeune, presque inconnue, se paie une robe de haute couture et, de surcroît, un modèle qui avait déjà près d'un an. […] J'ai continué à aller chez Saint Laurent. Ce qui, pour ma bourse, était alors quelque chose d'absolument déraisonnable. N'oublions pas que le prêt-à-porter n'est venu qu'en 69-70. » Magazine ELLE – 1996


yves_saint_laurent_et_catherine_deneuve_reference-source-gala1



C’est sur le tournage de « Belle de Jour », le film de Luis Buñuel sorti en 1967 – tiré du roman du même nom de Kessel – qu’elle a l’occasion de le rencontrer dans le cadre professionnel, ce dernier lui ayant commandé les costumes du film. Ce film lui donne une image de beauté froide, ambiguë et retorse à laquelle elle reste fidèle tout au long de sa carrière. Elle y porte les robes de Saint-Laurent, son image y devient donc résolument associée.


affiche


« C'est plus tard, notamment quand Martin Scorsese a ressorti le film, que les hommes ont commencé à me regarder comme une belle de jour. Et, finalement, "Belle de jour" est emblématique de ma carrière. Il y a là, dans cette passivité devant le vice, quelque chose qui a marqué les esprits. Et les hommes m'ont identifiée à ça. » Magazine ELLE-2002


catherine-deneuve_belle-de-jour_black-dress-sewingbmp-500x332


catherine-deneuve_belle-de-jour_grey-coat-streetbmp-500x333


18900222-r_760_x-f_jpg-q_x-20080117_023617


catherine_deneuve_belle_de_jour_la8f


Depuis ce film, Yves et Catherine se lient d’amitié et elle ne cessera de porter les tenues intemporelles du grand couturier.


Passionnée par la haute couture. Par l’élégance et la qualité des pièces. Elle affectionne les tenues toujours contemporaines et féminines de Saint-Laurent.


Elle devient alors symbole et participante active du monde de la haute couture y associant régulièrement son nom.


robe_noire_i1



"Catherine Deneuve est une des femmes qui m'émeut les plus, d'abord parce qu'elle est la plus grande star de nos jours. Elle représente a l'étranger l'une des actrices les plus brillantes. Elle sait admirablement choisir ses vêtements et les accorder avec sa personnalité. En tant qu'amie, elle est la plus exquise, la plus chaleureuse, la plus douce, la plus protectrice. Je crois que l'on s'aime beaucoup depuis le premier film ou je l'ai habillée. C'etait "Belle de jour" de Luis Buñuel. C'est une remarquable actrice, capable de pudeur, de froideur et de générosité éclatante. Catherine Deneuve a une place toute particulière dans mon cœur." [Yves Saint Laurent]




or_5d8c4d88123333035722498



L'image de la couture est une chose très symbolique aujourd'hui, ça sert a drainer beaucoup de choses derrière, mais pour moi qui connais la couture depuis longtemps et qui m'habille en couture depuis longtemps, ça reste quand même quelque chose de merveilleux, d'inutile, d'éphémère et en même temps d'éternel. [Catherine Deneuve]



Ada De Lita