Sharon feiereisen, rédacteur lifestyle chez The Fashion Spot est un écrivain freelance basé à New York. Elle a travaillé pour de nombreux magazines prestigieux comme le Newsday, The Knot, AM New York, WHERE New York, Dan’s Papers, Teen Vogue et Hamptons Magazine.
Elle partage avec nous ses petits secrets et dévoile sa perception de la mode.

Sharon feiereisen from the fashion spot shares her little secrets with carnet de mode

Carnet de mode: Quels sont les challenges de la carrière d’un expert de la mode?
Sharon Feiereisen: "Personnellement, j’aimerais développer davantage le côté consulting de mon entreprise. Je travaille déjà avec différentes marques et je les aide à construire leur stratégie réseaux sociaux ou encore leur stratégie presse. Il y a de nombreux projets excitants. J’aime aussi l’idée d’être à la chasse des nouvelles tendances, de nouveaux produits phares ou encore des meilleurs experts mode. C’est très enrichissant!"

CDM: Qui ont-été vos mentors pour percer dans ce métier?
S.F: “Mes parents. Ils ont toujours apporté beaucoup d’importance à mon éducation et en particulier à la lecture. Ils m’ont aussi toujours encouragée à être indépendante et à développer mes propres idées. Ils sont vraiment géniaux, généreux, authentiques et à l’écoute. Ils m’ont inculqué des valeurs fortes et j’en suis fière."

CDM: Quels sont vos livres favoris en ce moment?
S.F: "Je lis souvent 10 livres à la fois. En ce moment, j’ai été emportée par l’histoire du livre Ma terre promise : Le triomphe et la tragédie d’Israel, d’Ari Shavit. J’ai aussi craqué pour le magnifique livre d’artistes contemporains, Nature Morte."

books-carnet-de-mode

CDM: Comment vous distinguez-vous de vos concurrents?
S.F: "Il y a tellement de blogs aujourd’hui ! J’espère offrir une perspective innovante et faire découvrir des créateurs, des produits et des experts intéressants à mes lecteurs."

CDM: Quelle est la plus longue distance que vous ayez parcouru pour quelqu’un que vous aimez?
S.F: "J’ai pratiquement déménagé à San Francisco pour vivre avec mon ex petit-copain. Est-ce que cela compte? (Rires)"

CDM: Quels sont les pièces les plus osées que vous ayez acheté ou emprunté?
S.F: “Il y en a tellement… Récemment, j’ai craqué pour un fourre-tout en laine de Philip Lim, un manteau Paddington Roland Mouret (tellement oversize que les gens me demandent pourquoi je porte du XL.. c’est juste une taille 2 les amis!). Je viens juste d’acheter une paire de lunettes de soleil Tom Ford qui ne sont pas vraiment hors du commun mais qui pourraient me faire passer pour une idiote en plein hiver sur mon chemin pour aller à la gym."

CDM: Quelle est votre boisson favorite?
S.F: “A vrai dire je suis obsédée par le thé. J’aime beaucoup la marque Kusmi et tout particulièrement leur BB Detox. Ten Chi Cha et Republic of Tea sont aussi des marques à découvrir d’urgence si vous aimez le thé. J’ai aussi récemment craqué pour Press Tea, une boutique de thé incroyable ! C’est en quelque sort un vrai miracle que mes dents ne ressemblent pas à du mais parce que je bois environ 100 tasses de thé par jour."

CDM: Définissez votre style personnel en une phrase.
S.F: “Mes couleurs préférées sont le noir et le néon…ce qui résume plutôt bien mon style!"

CDM: Quelle est la différence entre les styles parisiens et new-yorkais selon vous?
S.H: “J’ai passé 13 ans au Lycée Français de New York donc s’il y a bien quelque chose que je sais, c’est que les Français sont amoureux de leurs écharpes. Peu importe l’époque de l’année, ils ne sortent jamais sans un foulard. Le style français est aussi un peu moins recherché… A New York, les parisiens ne donnent pas l’impression d’avoir passé 10 heures à se préparer. Ils portent aussi moins de maquillage."

CDM: Qu’est-ce qui vous fait vibrer dans la Haute Couture parisienne?
S.H: “Découvrir les créations de Giambattista Valli."

CDM: “Quelles sont vos pièces préférées du catalogue Carnet de mode?

The style editor of the fashion spot for carnet de mode

Craquez pour la robe
Craquez pour le chemise
Craquez pour la combinaison
Craquez pour le sac en vernis
Craquez pour les lunettes de soleil
Craquez pour le portefeuille

Commentaires

J'ai une imprimante canon MX350 dpieus moins de deux ans. ELLe affiche dpieus quatre jours erreur 5200. Elle n'imprime pas toujours. Aidez moi s'il vous plait. J'ai change9 l'encre 210 par 210xl staples. elle affiche toujours la meame erreur 5200.J'ai essaye9 les astuces du forum sans succe8s.